Le Noyer en Ouche

n'a pas adhéré à la constitution de la commune nouvelle de Mesnil-en-Ouche,
MAIS, aux dernières nouvelles, la porte reste ouverte - pour en savoir plus, cliquez ici -

 

Composition de la Commune Nouvelle de Mesnil-en-Ouche
 

dernière mise à jour de cette page : 24.03.2017

 Vous êtes sur le site personnel de René Lesur :  http://pagesperso-orange.fr/lagodiniere27/

 

Présentation du Village

Accès direct à l'Histoire du Noyer en Ouche

Dates repères et personnalités du Noyer en Ouche - cliquez

Les Poteries du Châtel la Lune

 

Le Centenaire de La Grande Guerre

Dans le cadre des conférences mensuelles des Amis de Bernay

René et Annie LESUR ont présenté le parcours du Caporal Charles Sainturette
dans la Grande Guerre en évoquant la participation de Bernay
par la caserne Turreau, ses régiments et divers établissements
qui ont participé dans la zone de l'arrière, notamment dans le Service de Santé Militaire...

  le Mercredi 11 novembre 2015 à 20h30

Maison des associations de Bernay 27

 

 

Cette présentation  a été renouvelée et adaptée

 le Vendredi  6 mai 2016 de 17h30 à 19h00

 lors de la manifestation sur les deux guerres organisée

 du jeudi 5 mai (Ascension) au dimanche 8 mai 2016

 

par l'Association Saint-Victor Loisirs
au Château de La Houssaye à Brétigny (près de Brionne)

 

L'exposition sur les soldats du Noyer-en-Ouche Morts pour la France
était visible tous les jours

 

BRAVO aux organisateurs pour cette manifestation
de très grande qualité.
 

 

Contact : Colette CAHU  06.82.48.41.35  - colette.cahu(a)laposte.net

Stéphanie DANIEL 06.10.97.37.88 - stephanie.daniel2(a)orange.fr

Renseignements : 06.82.48.41.35 ou 02.32.45.53.72  associationsaintvictorloisirs@wanadoo.fr

 

Trois livres étaient proposés par leurs auteurs :
Denise Pontlevoy - Plutôt mourir que faillir  1ère guerre mondiale
Andrée Dorgère Fouquet - 2 villages se souviennent 17 août 1944
Guy Duval - Ma Guerre Souvenirs 1939-1940

 

Renseignements : René Lesur  02.32.44.46.71

ou nous écrire : cliquez ici

 

 

 

Après avoir reconstitué le parcours du Caporal Charles Sainturette...

 Le Journal du Caporal Charles Sainturette - 1914-1918

 

1914 - 2014    Le Centenaire de la Première Guerre Mondiale

Le projet qui me tient à coeur a reçu un avis enthousiaste de la part du Conseil Municipal du Noyer en Ouche.

Reconstituer le parcours militaire des Poilus qui ont leur nom gravé sur le Monument aux Morts du village,
ainsi que celui du Caporal Charles Sainturette, alors Maire de cette commune.

 

La séquence d'ouverture en août a remporté un franc succès, un public attentif s'est pressé pour mieux connaître l'histoire des hommes qui ont souffert et donné leur vie pour notre liberté.

Yannick, notre invité surprise en tenue de GVC a été remarqué, et Denise Pontlevoy a fait partager sa passion aux visiteurs.

 

Les journées du patrimoine 2014 ont permis à un grand nombre de visiteurs de découvrir l'exposition, certains étant déjà venus en août, leur permettant d'approfondir leurs connaissances.

 

Une dernière présentation a eu lieu au Noyer en Ouche lors des cérémonies du 11 novembre 2014, l'exposition a ensuite investi les locaux de l'Office de Tourisme de Beaumesnil du 6 décembre 2014 au 28 janvier 2015, et du 5 au 24 septembre 2015.

 

 

Rappel... Rappel... Rappel...

 

L’Association des Amis du Vieux CRUGNY 51 Marne, a lancé la souscription du livre sur le village de Crugny
pendant  la guerre 1914-1918, la diffusion initialement prévue pour le 11 novembre 2014 a été retardée.

Le récit du passage du Caporal Sainturette a été repéré par l’Association et y  est reproduit en bonne place.

Le livre : « Une vision de la Grande Guerre » Crugny et sa région, écrit par Marie Lallement-Jacquesson
 

Le livre est paru début mai  2015.    32 €, frais de port en sus, 333 pages 21 x 29,7. 

Les personnes intéressées peuvent se le procurer sans frais de port.
Faire la demande auprès de René Lesur. 
Pour réserver : cliquez

 

René Lesur -

 

 

L'exposition voyage...

L'exposition se présente sous forme de panneaux retraçant le parcours de nos soldats, avec un résumé
de ce que chacun a vécu et d'un essai de reconstitution généalogique de leurs familles.

 

Elle est facilement déplaçable et peut être présentée dans tout autre lieu....
la vie des soldats du Noyer en Ouche est transposable à celle des autres communes.

 

Les dates et horaires d'ouverture de l'exposition Salle Polyvalente Le Noyer-en-Ouche étaient  :

Samedi 2 et Dimanche 3 août 2014 (Ordre de Mobilisation, date symbolique s’il en est…) de 10h à 18h

Lundi 4,  mardi 5,  Mercredi 6 août 2014 : de 14h à 18h

 

20 et 21 sept 2014 :  Journées Européennes du Patrimoine

L'exposition du Centenaire 14-18 revient à la salle polyvalente de 10h à 18h.

 

31è Journées Européennes du Patrimoine

« Patrimoine culturel, patrimoine naturel » est le thème retenu pour l’édition 2014.

La candidature du Noyer en Ouche a été retenue et notre exposition figure au programme de ces Journées du Patrimoine 2014.

www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Haute-Normandie

http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Haute-Normandie/Evenements/Journees-europeennes-du-patrimoine

 

L'église Notre Dame du Noyer sera également ouverte de 10h à 12h et de 14h à 18h

Histoire de l'Église : origine, architecture, mobilier...

Origine de la commune, les trois paroisses, les poteries du Châtel la Lune, le prieuré de Grandmont...

Visite gratuite, libre ou accompagnée, présence de l'AMSE qui proposera les revues en rapport avec le village du Noyer

 

8 et 9 Novembre 2014 : de 10 h à 18h Salle Polyvalente

Journée du 11 novembre 2014 :

10h. Grand Messe en l'église Notre Dame

11h. Commémoration au Monument aux Morts

10 h à 18h. Exposition Salle Polyvalente.

 

L'exposition a été présentée dans les locaux de  l'Office de Tourisme du Canton de Beaumesnil du 6 décembre 2014 au 28 janvier 2015.

  Et du 5 au 24 septembre 2015 

 Office de Tourisme du Canton de Beaumesnil

 

Le Centenaire de La Grande Guerre

Dans le cadre des conférences mensuelles des Amis de Bernay

René et Annie LESUR ont présenté le parcours du Caporal Charles Sainturette
dans la Grande Guerre en évoquant la participation de Bernay
par la caserne Turreau, ses régiments et divers établissements
qui ont participé dans la zone de l'arrière, notamment dans le Service de Santé Militaire...

 exceptionnellement le Mercredi 11 novembre 2015 à 20h30

Maison des associations de Bernay 27

 http://amis-de-bernay.pagesperso-orange.fr/
http://amis-de-bernay.pagesperso-orange.fr/04agenda.html  

René Lesur  02.32.44.46.71

 

 

 

Plutôt mourir que faillir.

Hommage aux héros de 14-18.

Un livre de Denise Pontlevoy

 

Denise Pontlevoy a eu un oncle flamand, Julius Vandenbroucke qui a fait la bataille des Flandres et un père Louis Pontlevoy qui a fait partie des "oubliés des Balkans".

Deux hommes, deux parcours, deux héros de la grande guerre à qui elle rend hommage dans son livre paru chez Corlet.

C'est ainsi que son livre était présenté dans le journal : l'Éveil de Lisieux dans son édition du 10 novembre 2010.

 

Denise Pontlevoy, membre du Souvenir Français, demeurant à Lisieux était alors âgée de 72 ans, et, à l'occasion du Centenaire de la Première Guerre, elle a décidé de rééditer son livre :

 

          C'est en effectuant des recherches pour établir ma généalogie familiale que l'idée m'est venue de rendre hommage aux deux héros de la famille : Mon père, Louis Pontlevoy né en 1895 à Châtillon-sur Cher (Loir et Cher) et mon oncle Julius Vandenbroucke né en 1893 à Moorslède en Belgique. C'est ainsi que l'ouvrage prend forme et devient un hommage à tous les soldats de la première guerre mondiale qui ont combattu pour notre liberté afin que leurs sacrifices ne soient pas oubliés et que leur souvenir se transmette aux générations suivantes.

 

          Mon père a participé en 1917 aux combats à Verdun, au Chemin des Dames et à la fin de cette même année s'est porté volontaire pour les Balkans : batailles en Albanie, Macédoine, Bulgarie, Serbie, Roumanie et occupation en Hongrie jusqu'en juin 1919 date à laquelle il a été démobilisé.

 

          Mon oncle, qui s'est engagé comme volontaire en décembre 1914, c'est dans les Flandres qu'il s'est battu au cours des principales batailles jusqu'au 17 avril 1918 où il fut tué à la bataille de Merckem.

 

          J'ai tracé leur parcours à partir des archives militaires de leurs régiments et j'ai également détaillé certaines grandes batailles, entre autres : L'Yser, Ypres, Passchendaele, Merckem en Belgique et les batailles de la Marne, Verdun, Chemin des Dames, etc... pour la France, ainsi que les Dardanelles et les Balkans avec l'Armée d'Orient.

 

          J'ai également souhaité rendre hommage aux réfugiés Belges et plus particulièrement à ma mère Margareta Vandenbroucke ainsi qu'à mes grand-parents qui ont été dans l'obligation de fuir le village de Passchendaele le 19 Octobre 1914 en abandonnant tous leurs biens pour ensuite être évacués en France et accueillis dans la commune de Châtillon-sur-cher où ils sont arrivés dans un état de désespérance absolue.

 

          Quelques autres chapitres : les causes de la guerre, la vie des « poilus » dans les tranchées, les gaz, fraternisations, mutineries, les organisations de soins aux blessés les services de l'arrière, la « voie sacrée », l'armistice, les traités de paix, l'Armée d'Orient, les « oubliés de l'Orient, etc...

 

          C'est un ouvrage historique de 204 pages, format 21 x 29,7, illustré de plus de cent clichés d'époque, dont les faits sont le fruit de mes recherches aux archives militaires en Belgique et en France.

 

Pratique : Les personnes intéressées pourront me contacter au 02.31.31.56.93

ou par courriel : denise.pontlevoy@free.fr

Prix du livre : 23 €

C'est avec plaisir que la commune du Noyer en Ouche à accueilli Denise Pontlevoy, membre du Souvenir Français, 
qui a présenté son livre disponible à la vente pendant l'exposition, excepté les journées en novembre 2014.

 

 

Rappel du projet de l'exposition...

 

A l’approche du centenaire du début de la Grande Guerre 1914-1918, sur une idée de René Lesur,
la commune du Noyer en Ouche célébrera la mémoire de ses valeureux Poilus dont les noms sont gravés sur le Monument aux Morts du village :

 

HENRY Georges Soldat 29è Bataillon Chasseurs à Pied -
DESMONTS Charles Caporal 224è Régiment d’Infanterie
BATON Georges Soldat 75è Régiment d’Infanterie
MAILLOT (Lucien Désiré) Georges Soldat 405è Régiment d’Infanterie
LELASSEUR Raphaël Soldat 224è Régiment d’Infanterie (généalogie)
LAMBERT Albert Soldat 24è Régiment d’Infanterie
POREE (Eugène) Raymond Soldat 24è Régiment d’Infanterie 

 

De nombreuses recherches ont permis, pour chaque Soldat, la reconstitution de leur parcours présenté sur des cartes enrichies de divers documents d’archives.

 

Chaque panneau offre un résumé retraçant leur vie au front, agrémenté de reproductions de cartes des tranchées issues des JMO (Journaux de Marches et Opérations) des différents régiments dans lesquels les hommes ont été mobilisés.

 

 

Le 1er août 1914, le Caporal Charles Sainturette, Maire du Noyer en Ouche en fonction, allait lui aussi, être mobilisé dans le 17è RIT à Bernay.

Trois conseillers partiront également.


Le parcours intégral de Charles durant les trois années passées au front est exposé avec de nombreux documents.


Contrairement aux autres récits des soldats, réalisés sur la base d'archives historiques, l
e parcours du Caporal Charles Sainturette est présenté uniquement à partir des correspondances échangées avec sa famille et ses amis, c'est donc lui qui raconte sa vie de soldat... la vie d'un père arraché de sa ferme, séparé de son épouse et de ses enfants, qui les soutient de loin... correspondances chargées d'émotions...
La guerre vécue de l'intérieur... du Bois-le-Prêtre, au Bois d'Ailly, pour terminer en Champagne... près de Berry-au-Bac.

 

L’Association des Amis du Vieux CRUGNY 51 Marne, lance la souscription du livre sur le village de Crugny
pendant  la guerre 1914-1918, la diffusion initialement prévue pour le 11 novembre 2014 a été retardée.

Le récit du passage du Caporal Sainturette a été repéré par l’Association et y  est reproduit en bonne place.

Le livre : « Une vision de la Grande Guerre » Crugny et sa région, écrit par Marie Lallement-Jacquesson
 

Le livre est paru début mai  2015.    32 €, frais de port en sus, 333 pages 21 x 29,7. 

Les personnes intéressées peuvent se le procurer sans frais de port.
Faire la demande auprès de René Lesur. 
Pour réserver : cliquez

 

Association des Amis du Vieux CRUGNY 51 Marne. Présidente : Madame Marie JACQUESSON  lui écrire ici

http://fetedulivredefismes2013.wordpress.com/2013/03/01/les-amis-du-vieux-crugny-association/ 

http://www.courvillepatrimoine.fr/Courville_Patrimoine/Liens_tres_utiles.html 

  

Des sujets divers sont abordés :


Historique des évènements, la Mobilisation…

Organisation de l’Armée en 1914, de l'Escouade au Grand Quartier Général

La dimension de l'armée à Bernay jusque dans les villages en cas de mobilisation

Les Régiments : 24è RI, 224è RI, 17è RIT et la la Caserne Turreau

Les Hôpitaux Militaires et services de santé dans la région de Bernay

La vie du soldat au front : de l'habillement à l'alimentation, sa santé, le courrier…

La vie des Femmes pendant la première guerre...

 

Lectures à voix haute de lettres de Poilus

 

Des discussions pourront être organisées sur des thèmes divers...

 

Une exposition d’objets authentiques de l’époque de la Première Guerre Mondiale  sera présentée gracieusement  par Jimmy et Jean-Jacques Frary, collectionneurs passionnés du Canton et Gaël Lerouge de Lisieux.

Nous verrons des objets relatifs à l'équipement du soldat, aussi bien que de la vie courante.

 

Quelques rares et précieux objets ayant appartenu à nos soldats seront exposés par les familles que nous remercions pour leur participation.

 

Denise Pontlevoy présentera son livre :      Plutôt mourir que faillir.
disponible à la vente pendant l'exposition, excepté le 11 novembre 2014.

 

Les Hommes du Noyer-en-Ouche - Morts pour la France 1914-1918

Le Journal du Caporal Charles Sainturette - 1914-1918

 

Pour tout renseignement : René Lesur  02 32 44 46 71  ou   Pour nous écrire : cliquez

 

 

 

 

Les travaux de recherches généalogiques des soldats révèlent de nombreux patronymes connus dans la région, allant du Pays d'Ouche au Plateau du Neubourg

Je cite ceux que j'ai rencontrés le plus fréquemment à la suite de chaque soldat :

 

HENRY Georges Soldat 29è Bataillon Chasseurs à Pied

Henry - Duclos - Lasalle - Plumet - Diacre - Jourdain - Guillotin - Bourdon - Quentin - Etard - Berthelin - Lemarchand - Detallante


DESMONTS Charles Caporal 224è Régiment d’Infanterie
Desmonts - Bernay - Plumet -

 

BATON Georges Soldat 75è Régiment d’Infanterie
Baton - Hachette - Rue - Oursel - Catelin - Martin - Marais - Bigot -

 

MAILLOT (Lucien Désiré) Georges Soldat 405è Régiment d’Infanterie
Maillot - Alexandre - Dumoutier -

 

LELASSEUR Raphaël Soldat 224è Régiment d’Infanterie (généalogie)
Lelasseur - Delacoudre - Toussaint - Doisnel - Degroot - Pasqué - Hamouis - 

 

LAMBERT Albert Soldat 24è Régiment d’Infanterie
Lambert - Beaumesnil - Fouquet - Touret - Dorgère - Boutroy -

 

POREE (Eugène) Raymond Soldat 24è Régiment d’Infanterie

Porée - Lainé - Bicherel -

 

Caporal Charles Sainturette - 17è Régiment Infanterie Territoriale

Sainturette - Guerin - Lebreton - Hachette - Duforestel - Lesur - Mercier - Dorgère - Cappelle -
 

  

L'élaboration de cette exposition a nécessité de nombreuses recherches, je me dois d'adresser mes remerciements particuliers envers :

 

Les familles pour leur aide, photos, prêts, etc...

 

Les Amis de Bernay pour la documentation sur Bernay, la Caserne Turreau - http://amis-de-bernay.pagesperso-orange.fr/    -

 

Vincent Le Calvez, spécialiste du 28è RI, le régiment frère du 24è RI qui constituaient la 11è Brigade d'Infanterie. Vincent a retracé la vie et le parcours d'Adolphe Orange, Arrière Grand-père de son épouse Marie, à voir sur son site magnifiquement documenté -  http://vlecalvez.free.fr/   - et
Yannick Le Gratiet ( GVC ) pour leur appui en matière militaire,
ainsi que divers contributeurs sur des forums, plus particulièrement
Gégé le Catalan et Éric de Fleurian
grâce à qui j'ai pu trouver la Tranchée Lambla

 

Alain Arcq et Achille Van Yperzeele, du Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Fontaine-l’Évêque, Belgique pour leur livre : Leernes et Collarmont  - 22 août 1914 - Les oubliés de la Bataille de Charleroi -  - http://chaf6140.wordpress.com/[]combat-de-leernes-22-aout-1914/    -

Editions Historic'One  http://www.historic-one.com/bataille/leernes.htm 

Il faut remarquer la grande qualité de leurs travaux et en particulier, pour ce qui concerne le Centenaire de la Der des Der , le programme des festivités commencées depuis 2012...

http://chaf6140.wordpress.com/  puis, onglet en haut à droite : C.H.S.14-18 Agenda et actions

http://chaf6140.wordpress.com/c-h-s-14-18/actions-de-la-c-h-s-14-18-dans-le-cadre-du-centenaire-de-la-der-des-ders/ 

 

Jimmy et Jean-Jacques Frary, Collectionneurs du Canton - Gaël Lerouge, Collectionneur, de Lisieux

Pascal Lefebvre, Président de l’Étoile Filante de Bernay

Tous les généalogistes qui, par leurs publications ont contribué aux recherches.

 

René Lesur

 

Les Enfants du Noyer qui auraient pu être mobilisés pendant la même époque  

Le Journal du Caporal Charles Sainturette - 1914-1918 et ses correspondances

 

Inauguration le 2 août 2014

de gauche à droite :

Madame Lydie Pottier Maire du Noyer-en-Ouche

 

Nathalie Hachette et Annie Hachette-Lesur,
arrière-petites filles du Caporal Charles Sainturettte,
Maire du Noyer en 1914

 

Yannick Le Gratiet, en tenue de GVC,
Garde des Voies et Communications en 1914

René Lesur, initiateur et réalisateur du projet

 

Madame Denise Pontlevoy
qui est venue présenter son livre :

 " Plutôt Mourir que Faillir "

Messieurs Bourdin Sénateur et
Vampa Conseiller Général.

 

       mise à jour le  21  septembre   2014

 

Les

 

 

17 Communes

 

 

du Canton

 

 

de

 

 

 

Beaumesnil :

 

 

 

 

Le Noyer en Ouche

 

 

 

 

Gouttières

 

 

 

 

Beaumesnil

 

 

 

 

Thevray

 

 

 

 

Ajou

 

 

 

 

Saint Aubin des Hayes

 

 

 

 

Sainte Marguerite en Ouche

 

 

 

 

Les Jonquerets de Livet

 

 

 


Saint Aubin le Guichard

 

 

 


Grandchain - Granchain

 

 

 

 

La Barre en Ouche

 

 

 


Bosc-Renoult en Ouche

 

 

 

 

Epinay

 

 

 

 

Landepéreuse

 

 

 

 

Gisay la Coudre

 

 

 

 

La Roussière

 

 

 

 

Saint Pierre du Mesnil

 

 

 

 

Retour

 

 

Le Canton

 

 

de

 

 

Beaumesnil

 

 

Présentation : cliquez...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les

 

 

17 Communes

 

 

du Canton

 

 

de

 

 

Beaumesnil :

 

 

 

 

Le Noyer en Ouche

 

 

 

 

Gouttières

 

 

 

 

Beaumesnil

 

 

 

 

Thevray

 

 

 

 

Ajou

 

 

 

 

Saint Aubin des Hayes

 

 

 

 

Sainte Marguerite en Ouche

 

 

 

 

Les Jonquerets de Livet

 

 

 


Saint Aubin le Guichard

 

 

 


Grandchain - Granchain

 

 

 

 

La Barre en Ouche

 

 

 


Bosc-Renoult en Ouche

 

 

 

 

Epinay

 

 

 

 

Landepéreuse

 

 

 

 

Gisay la Coudre

 

 

 

 

La Roussière

 

 

 

 

Saint Pierre du Mesnil

 

 

 

 

Retour

 

 

Le Canton

 

 

de

 

 

Beaumesnil

 

 

Présentation : cliquez...

Le Village : Le Noyer en Ouche

    Alt 114 à 182 m. - Les Noyérois
    Superficie : 1090 Ha - 217 Habitants (déc 2015)
    soit 20 Habitants par km² ou 5,02 Ha par Habitant

 


 
  Mairie : Tél : 02.32.30.70.16    Tél/Fax : 02.32.31.06.26  

    Secrétaire :       Marie-Christine SENECHAL
    Email : mairie.lenoyer1@orange.fr 
   
Secrétariat ouvert  à compter du 1er février 2016 :  MERCREDI de 16h30  à 19 h


    Maire :     Mme Lydie POTTIER       Tel : 02.32.60.12.38   Port :  06.83.41.03.04   - E-mail : lydie.foreau@wanadoo.fr

    1er Adjoint : Patrick POTTIER         Tel : 02.32.30.97.87   Port :  06.03.51.22.63   - E mail : patpottier1@orange.fr

    2è Adjoint  : Michel BEAUMESNIL  Tel : 02.32.44.47.57   Port :   06.83.53.02.23  - E mail : michel.beaumesnil@sfr.fr

    3è Adjoint  : Françoise MAIRESSE  Tel :02.32.30.64.27   Port :   06.76.34.31.08   - E mail : francoise.mairesse@wanadoo.fr

 

 

Tout savoir sur Le Noyer en Ouche :
http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-le-noyer-en-ouche.html

Dates repères et personnalités du Noyer en Ouche

 

Évènements :

Du Noyer en Ouche aux Tranchées...

Il y a cent ans, ils partaient...

Aujourd'hui, sept noms gravés sur un monument...

Ouverture le 2 août 2014
(voir programme complet en haut de page)

 

Mise à l'honneur du village du Noyer en Ouche à l'Office de Tourisme de Beaumesnil : du 27 février 2010 au 18 mars 2010

Revoir le programme

 

Journées du Patrimoine 2009 :

     Mémoires de vie à l'école communale du Noyer-en-Ouche
voir bas de page

 

Mémoire de vies au Noyer en Ouche

     Dans le cadre des journées du Patrimoine des 15 et 16 septembre 2007, une exposition s'est tenue dans l'église, présentant l'histoire des habitants.


    L'église Notre Dame du Noyer en Ouche est à l'honneur sur deux points : tout d'abord l'éclairage extérieur réalisé fin 2004, ensuite elle est en couverture du livre de Daniel Groult : Le Canton de Beaumesnil de 1900 à 1909 aux Éditions Page de garde que l'on peut se procurer dans les bonnes librairies ou à l'Office de Tourisme de Beaumesnil.
   
En dehors de la Ferme de La Godinière que vous connaissez déjà par ce site, il est à noter un éleveur de chiens de berger blanc dont voici les coordonnées :
    CENTRE CANIN LE PACTE DES LOUPS
    Daniel Jumentier & Bénédicte Michoux Latitude 49
    27410 LE NOYER EN OUCHE
    Tél : 02 32 46 15 06 E-mail lepactedesloups@worldonline.fr  
   
www.chien.com/Education/educ_FR_p2.html 

  

   ANIMACALIN

   Garde d'animaux à domicile, balade de chien, Taxi animalier
   http://animacalin.com 
   Nathalie Coquène
   27410 LE NOYER EN OUCHE
   Tél : 07.86.86.90.76  animacalin@hotmail.com
 

   DB COURTAGE BOIS - http://www.db-courtagebois.com/
   DE LA FORET A VOTRE CHANTIER :
   Une sélection rigoureuse des qualités et des volumes dans le respect de votre cahier des charges, est réalisée par Didier BOUSSICAULT
  
Rue de la Mairie 27410 LE NOYER EN OUCHE

   33 (0) 2 32 32 77 31 - Port. : 33 (0) 6 07 57 67 23
   Fax : 33 (0) 2 32 32 79 95

   boussicault.didier@wanadoo.fr

 

Maréchal Ferrant

David HERMIER : 4 Chemin du Long Bois  Tel 06.74.27.56.77

 

 

            Jérôme Anselme : Rue du Bois Fleuret   Tel : 06.24.35.05.44

 

Les entreprises au Noyer-en-Ouche  : http://fr.kompass.com/v/le-noyer-en-ouche/fr_23_27_27444/

 

Des manifestations sont proposées par le comité des fêtes à la salle polyvalente.

    Le comité des fêtes du Noyer en Ouche est réputé pour ses Lotos et est très impliqué depuis de nombreuses années pour le Téléthon.

 

La commune du Noyer en Ouche d'une superficie de 1090 Ha est composée du Village (centre bourg) et de 14 Hameaux :
Le Village,

Le Long-Bois, Le Milan, La Hermeraye, Grammont,

Le Châtel la Lune, La Noë, la Jouannière, le Châtelier Saint Pierre,
Le Hamel, La Brunetière, Le Bois Chevreuil,
Le Fouesnard, Quatre Houx, La Godinière.

(Note : L'orthographe des noms de lieux a subi au fil des temps des modifications pour des raisons diverses, ainsi que le nombre parfois, en plus certains hameaux peuvent faire partie de deux communes, par exemple : La Brunetière ou encore La Godinière... c'est l'héritage de l'Histoire... )

(Nb : autre exemple : Dans le Charpillon, figure comme dépendance La Bichardière, recherche en cours... )

 

Fernandel et Bourvil de passage au Noyer en Ouche...
http://fernandel.online.fr/films/cuisine_beurre.htm

 

Dates repères et personnalités du Noyer en Ouche - ici

   

Histoire :

    Le Noyer s'appelait autrefois NUCEARIUM, cité au 12è siècle dans une chartre de Robert II de Meulan . ou,
d'après "Toponomie Générale" de Ernest Nègre
NUCARRIO, toujours au 12è S.
La signification semble être " Noyer, Noix", tout comme pour Noé, Noyers, Noards.

Il devint Paroisse du Noyer - (le Noiier en 1788), puis après la Révolution : Le Noyer près Beaumont et enfin Le Noyer-en-Ouche.

 

Fait-il bon, vivre au Noyer ?

Pour reconstituer l'histoire d'un village et de ses habitants, il est une source incontournable que l'on consulte en premier lieu : les registres paroissiaux qui, au gré de leur lecture peuvent révéler des anecdotes curieuses ou inattendues.

Le plus ancien registre de la paroisse du Noyer commence en 1669, la vue 33 ( http://archives.cg27.fr/img-viewer/etatcivil/8MI3019/viewer.html )représentant un acte du 22 mars 1685 nous apporte un élément qui pourrait nous orienter vers la réponse à la question posée en introduction...

Le Noyer avait en 1685 parmi ses habitants son centenaire !!!

Cet acte concerne Michel Védie âgé environ de cent ans décédé le vingt deuxième de mars 1685 et inhumé le lendemain dans le cimetière de la paroisse par Jacques Billard, Prêtre, curé du lieu.

Voilà donc une belle entrée en matière... pour cette page d'histoire, aussi modeste soit-elle, que je souhaite partager avec tous. René Lesur


   
L'église Notre-Dame du Noyer en Ouche appartenait en 1050 à Guillaume Fitz-Osbern ( voir également
Gouttières ) qui la donna à l'abbaye de Lyre lors de sa fondation.

    Doyenné d'Ouche. Patronage : l'abbé de Lyre par don de Raoul de Grosley et de Jean de Joé vers 1175.

    En janvier 1706, la Paroisse du Noyer compte 15 feux.

    Au moment de la Révolution, le curé du Noyer refusa le serment et fut déporté.

    9 décembre 1791 : élection du conseil général de la commune, Gabriel Philippe Laisné est procureur général pour dresser les actes d'état civil.

    Deux paroisses sont rattachées au Noyer en Ouche en 1792 : le Châtelier Saint Pierre et Châtel-la-Lune.

 

    Louis Nicolas Bidault, curé du Châtelier Saint Pierre a été reclus par la loi du 26 août 1792.

    En mars 1858, François Desprès est Garde Champêtre


Il est probable que l'histoire du Noyer soit liée à celle de Grosley et qu'il a appartenu aux Harcourt, aux Rieux et aux Lorraine-Elbeuf. (voir plus bas Le Châtelier)

    L'église Notre Dame du Noyer en Ouche n'a conservé d'ancien que la partie centrale de la nef construite en blocage de silex fin XVI è S. Le reste de la nef et le chœur rectangulaire, plus large que la nef sont bâtis en silex avec chaînages de briques vers 1825. Elle fut restaurée à partir de 1849 avec l'édification à l'extrémité occidentale du clocher carré en charpente, surmonté d'une flèche octogonale à quatre lucarnes non cintrées, achevé en 1852.
La cloche est datée de 1849, (voir Histoire de la Cloche). La voûte de la nef est en merrain.
    La pièce principale du mobilier est le maître-autel qui comporte un large fronton circulaire brisé porté par quatre colonnes torses couvertes de vignes avec oiseaux et escargots. Le tabernacle est à trois pans en bois doré. Trois niches à statuettes avec au centre : Christ Sauveur, à gauche : saint Mathieu et l'ange, à droite : saint Marc et son lion. Le tabernacle est également surmonté de deux anges adorateurs et de chaque côté deux bas reliefs polychromes représentant la Vierge dolente et le Christ aux outrages.
    Le tombeau d'autel a été fait avec des débris d'anciens autels par les frères Laumonnier au XIX è S. Il est indépendant du retable. Louis Régnier en 1890 datait l'ensemble vers les années 1660. De chaque côté du chœur existent trois stalles du XVIII et des bancs pour la confrérie de Charité. Le chœur est séparé de la nef par une barrière.
    Deux autels latéraux du XVII è érigés dans le même esprit que le maître-autel avec tabernacles et pentes de fleurs et fruits dorés.
Au sud, autel dédié à
saint Ursin et tabernacle avec la statuette de saint Jean et son aigle, bois polychrome du 17è.    

http://www.patrimoine-de-france.org/richesses-41-12674-87682-P46659-215379.html

Au nord, autel dédié à la Vierge avec un tabernacle orné d'une statuette du Christ Sauveur.
    Dans la nef, côté sud, une statue en pierre du XVI è représente une Vierge de Poutre de Gloire dite Notre Dame de la  Pitié ; sur le mur nord, une statue de pierre  du XVI è représente saint Antoine, ermite avec son cochon marchant sur les feux de l'enfer.
Les fonts baptismaux en pierre du XVI è avec écu sont disposés sous le clocher. Au dessus de l'entrée est posée une statue d'un saint évêque du XVI è en bois polychrome.
    Le tableau central au dessus du maître-autel représente la
Donation du Rosaire à saint Dominique par la Vierge à l'Enfant sur un nuage. Les autres tableaux représentent le martyre de saint Sébastien signé Michel Hubert Descours (né à Bernay et mort en 1775) , l'Annonciation et saint Gorgon. Peintures à l'huile sur toile datant du 19è S. auteurs inconnus.

http://www.patrimoine-de-france.org/oeuvres/richesses-41-12674-87678-P46665-215371.html


    Les vitraux ont été restaurés en 1963.
    La fête patronale Saint Gorgon  se déroulait le deuxième dimanche de septembre.
    En 1904, il y avait sept sabotiers qui exerçaient dans la commune.
(Extrait du document CONFLUENCE, sept 2001, de l'AMSE)

Les Fiefs dépendant de la paroisse du Noyer :
Bois Chevreuil : En 1470, Mgr Hector du Scel, chevalier, était seigneur en partie. En 1562, Claude Bardouil fut taxé pour le ban.

La famille de Courteuvre posséda ensuite le fief de Bois Chevreuil. Charles de Courteuvre né en 1621 à Champignolles, fils de Gabriel, semble être le premier à être mentionné Sieur de Bois Chevreuil, il était écuyer.
De son union avec Marie Le Roy, naquirent quatre enfants dont
Nicolas en 1650 à Champignolles l'aîné, qui fut Seigneur du Châtelier Saint Pierre et de Bois Chevreuil et épousa Gabrielle Paviot. De cette union naîtront treize enfants dont certains feront alliance avec les Le Forestier, De Laboullaye ou du Fossey de la Mérité. Charles, le dernier frère de Nicolas, né en 1657 à Saint Germain-la-Campagne deviendra en 1711 le Grand Père de Charlotte de Courtoeuvre ( notons une variation orthographique) qui sera la marraine de Jacques Charles Frédéric d'Argence en 1772. Nous retrouvons cette Dame dans l'étude sur l' Histoire de la Cloche  du Noyer.

 

En 1670, Charles de la Touche était seigneur du Bois Chevreuil et du Chastelier Saint Pierre.


Fief Le Roy : appartenait en 1470 à la famille de Rieux.
La Jouannière : était membre de la baronnie de Beaumesnil. Vers 1170, Jean de Joe fut témoin d'une charte de Simon de Grosley concernant la Jouannière. Robert de Joe succéda vers 1210 à Jean, son père, auquel il s'associa pour donner à Lyre, le champ du Boulay, au Noyer.


   
Le Châtellier Saint Pierre :  Le nom de cette localité lui vient d'anciennes fortifications romaines qui devaient exister sur plusieurs points du territoire. L'église fut placée sous la protection de saint Pierre.

Construite Fin XIV, début XVème, la façade occidentale en silex est du XVIIè S. Croix en fer forgé du XVè S.


Le patronage est le chapitre d'Évreux par don vers 1190, de
Richard des Châtelliers et d'Avitie, mère de Luc, Évêque d'Évreux. Parmi les seigneurs des Châtelliers, il y aura ensuite les familles d'Harcourt, Le Comte, Heudey et de la Touche.
 

Louis de Bonnechose, docteur en Sorbonne, mourut curé du Chastellier le 12 juin 1748, et fut inhumé le jour suivant dans l'église du Chatelier Saint Pierre.
Issu d'une famille normande, il est né le 6 janvier 1674 à Grancamp du mariage entre Louis de Bonnechose et Angélique d'Escorches.

Nous trouvons une belle généalogie de cette famille chez Généanet, et nous pouvons lire sur la fiche de Louis de Bonnechose :
-   http://gw.geneanet.org/wallaby1?lang=fr&p=louis&n=de+bonnechose&oc=2     - la note suivante :
Reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 3 octobre 1694 dans l'église de Courbépine, devient sous-diacre le 8 mars 1696, diacre le 6 avril 1697, est ordonné prêtre le 29 mars 1698. On le trouve curé de Beuville en 1710, puis curé de St Pierre du Châtelier de 1711 jusqu'à sa mort. Docteur en Sorbonne. Hérite du Boscguéret, qu'il cède à son frère Nicolas lors de son mariage en 1711.

 

Le Chastellier Saint Pierre était un des 13 fiefs dépendant de la baronnie de Beaumesnil, possédée en 1686 par Catherine Le Conte de Nonant, la veuve de Erard Bouton IIè de Chamilly.
Le Chastellier figure dans un aveu fourni par François de Lorraine, prince et comte d'Harcourt

 

La Godinière : L'histoire véritable de ce hameau est pour le moment inconnue, nous savons simplement qu'il dépendait de la Paroisse du Châtellier Saint Pierre, qu'il s'étend sur la commune actuelle du Noyer en Ouche mais également sur celle de Gouttières. Il s'écrivait encore au début du 20è siècle :
La Gaudinière, et il figure toujours ainsi sur le cadastre de Gouttières.

De mémoires d'anciens, le lieu devait contenir environ 300 hectares (?), selon toute vraisemblance, on peut supposer qu'il dépendit du Château de Beaumesnil, et ayant pu être compris dans un ensemble de fermes dépendant de celui-ci.

Voir à ce sujet :  Histoire de la Ferme de La Godinière 


   
Catehou , ou Cathoux, (devenu Les Quatre Houx) était un fief dépendant du Châtelier : il en est fait mention en 1174 dans une charte pour la Trinité de Beaumont, et en 1299 dans une charte pour l'abbaye de Tiron.
    D'après l'aveu de Beaumesnil du 13 mars 1521, Catehou s'étendait sur Thevray et environs.
    Le 28 septembre 1629, Jean du Breuil était sieur de Catehou.

    En 1665, Charlotte de Mallevoue, veuve de Georges de Quesnel, sieur du Fresne, devient propriétaire du manoir du Coudray, qui dut l'habiter jusqu'à sa mort en 1705. Ce manoir sis à Vieux Conches est désormais détruit, vendu à un marchand de matériaux de récupération. Il reste le pigeonnier et quelques dépendances qui risquent de subir le même sort.

   En 1666, le fief de Catehou appartenait à Charlotte de Malnoue, veuve de Georges de Quesnel (dcd en 1662)  et héritière de feu Sire Tsorzi... (voir encadré ci après...)

 

    En 1670, Charlotte de Mallevoue adressait une requête à l'évêque d'Evreux pour obtenir l'autorisation de dire la messe dans la chapelle qu'elle espère faire bâtir dans son manoir de Coudray appartenant à la paroisse Saint Ouen du Vieux Conches, Eure..

 

    En 1681, Charlotte de Malnoue alors veuve, vend des terres et une maison sise au Hameau de Cathehou -Quatre Houx, de nos jours - Paroisse du Châtelier Saint Pierre, maintenant réunie pour former la commune du Noyer en Ouche, (voir extrait ci-après).

    D'après mes recherches généalogiques, elle décèdera vers le 15 janvier 1705. Elle aurait épousé Georges de Quesnel vers 1609.

 

     De ce couple est né Pierre de Quesnel (Tour Blanche) vers 1610 à Saint Malo (ou Bayeux ?). Celui-ci se marie en 1649 à Saint Malo avec Marie Poulard dont naîtra en 1610 à Bayeux Olivier.

     La famille partira vers le Québec, Olivier se marie le 15 janvier 1680 à Montréal avec Catherine Marie Prud'Homme dont un fils Jean Baptiste né le 31 octobre 1681 à Montréal.

Pierre de Quesnel décèdera le 15 janvier 1719 à Montréal.

 

Note personnelle :

     Il subsiste une incertitude sur le patronyme de Charlotte de Malnoue...

     En effet nous trouvons dans les registres paroissiaux ou dans les généalogies publiées plusieurs variantes : Malnou, Malvou, Malnove, Malvone, Mallenoue, Mallevoue....  ; à mon avis, je me permets de penser que le patronyme d'origine le plus probable est " de Mallevoue " car c'est celui que l'on rencontre le plus et de manière lisible dans les registres paroissiaux... c'est pour celui-ci que j'ai opté afin d'essayer de reconstituer sa généalogie.

     Certains ouvrages tels le Charpillon de 1886 (faisant d'ailleurs références à d'autres études telles celles de Le Prévost), ou d'autres publications s'appuyant sur celui-ci donnent Charlotte de Mallevoue sans postérité avec son mari Georges de Quesnel. Peut-être faut-il y voir la cause du départ de la famille vers le Canada peu après 1610...

     Les publications de généalogistes semblent démontrer l'inverse, notamment celles de  Jules Hamel -- http://gw.geneanet.org/juleshamel   -- ou de --  Davide Ritarose -- http://gw.geneanet.org/davidritarose  --  qui se présentent comme descendants de ce couple.

          -----  René Lesur

 

Extraordinaire : Je possède un acte manuscrit de vente-achat paraphé de Allexandre  de Jouzy en date du 21 juin 1681 :
On peut lire un extrait : (..... = mots illisibes ou difficilement déchiffrables, compte tenu de l'ancienneté du document et de la manière d'écrire...)
    « De Noble Dame Charlotte de Malnoue veuve héritière de feu Messire Georges de Quesnel, vivant chevalier du Fresne, Catehou et autre terre et seigneurie "jay"
Louis Lejeune ?? demeurant en la Paroisse du Châtelier saint Pierre terre et ......  / .... ......  du noble fief, terre et seigneurie de Catehou............. quattre pièces de terre.
L'apremière en maison masure terre labourable ........./.........
L'adeux  ..... /........

 

L'atrois  une ? pièce de labour contenant  ……  vergées   de ………

Côté le chemin de  Beaumont  d’autre côté la seigneurie …….

Mesnil Lucas d’un bout la sente de Chambrois ? d’autre bout

La  ……..   ……… Aubin  ……….

(j'ai transcrit l'ensemble de ce paragraphe, qui donne description précise de la pièce de terre avec ses limites)


L'aquattre    ............./...........
Je suis tenu à subir, faire et payer .....  .... seigneuriale ....   ... savoir au terme .... ....  ...... .......service de prévoté à mon tour et ordre et tout autre droit et devoirs seigneuriaux .............  ............. ............
François Patallier, avocat au parlement........  le samedy 21° jour de juin mil six cent quatre vingt un pour estre ........  ............ Jacques Laperche    .........
Signé : F Patallier    J Laperche  
Paraphé : Allexandre de Jouzy ........  de loi, sénéchal de la dite seigneurie le vingt et un jour de juin mil six cent quatre vingt et un. »

 

Cet acte dans lequel s'engage Louis Lejeune est assez difficile à déchiffrer en totalité ( je n'ai transcrit qu'un extrait ), quelques mots sont illisibles, mais il est permis de penser, sans grand risques d'erreurs, qu'il s'agit de Louis Lejeune, né peut-être avant 1660 au Châtelier Saint-Pierre et décédé avant 1699, époux de Geneviève Rouget, grands-parents d'une part, de Catherine Lejeune (qui nous mènera aux Sainturette) , et d'autre part des frères Jacques Lejeune, l'aîné et le puiné, tels qu'ils étaient définis dans les différents actes de successions que je possède. René Lesur.

Retour haut de page

    En 1729, le triage de la forêt de Thevray appartenait à la fille sous âge, de feu N. H. messire Jean de Breuil sieur de Catehou.

   
Le Châtel-la-Lune était autrefois célèbre pour sa poterie, le dernier potier est mort en 1890. Les potiers de Châtel-la-Lune ont fabriqué des épis de toiture, des pots, des soupières. Le musée de Bernay possède quelques belles céramiques de Châtel-la-Lune. Une soupière serait conservée au Musée de Conches.

 

 

Une Exposition à voir et ne manquer sous aucun prétexte... :

Les Poteries du Châtel la Lune

ancienne paroisse du Noyer en Ouche Eure

au Musée des Traditions et Arts Normands
 Château de Martainville 76

RN 31 (direction Rouen - Beauvais ) Tel : 02 35 23 44 70

"Céramique(s) de Haute-Normandie
aux XVIIIè et XIXè siècles "

du 7 avril 2012 au 7 janvier 2013

Horaires : www.chateaudemartainville.fr 

Le Château de Martainville est peu connu par les habitants de notre région, bien sûr, c'est en Seine Maritime, mais situé non loin de Vascœuil, ( il faut compter entre 70 et 80 km d'ici selon la route choisie ), et, comme le nom du musée l'indique, nous y trouvons d'innombrables objets de la vie courante d'une époque pas si lointaine... Les céramiques bien sûr, qu'elles soient décoratives ou pratiques, ustensiles de cuisine, fers à repasser, etc...  Les Meubles, armoires et buffets de La Ferrière sur Risle, présentés dans des pièces meublées, cuisine, Salle à manger, laiterie, chambres, etc...

Collections de linge, vaisselles, costumes, bijoux, etc...

 

Les Céramiques du Châtel la Lune sont présentées en bonne place aux côtés de six autres fabriques du département de l'Eure.

Vous serez stupéfaits de leur découverte, et pourtant, quand vous êtes à Beaumesnil, dans le village, vous passez près d'un endroit que vous connaissez bien, dont la toiture se pare de deux spécimens : deux épis de faîtage ornent la toiture d'une demeure du XVIIè siècle connue sous le nom de l'Étape Louis XIII.

Mais les potiers du Chatel La Lune fabriquaient des ustensiles de la vie courantes : soupières, pots, vases, gourdes, et autres objets décoratifs.

Patrick et Françoise Douais, du Noyer en Ouche et membres de l'AMSE ont contribué très largement à cette exposition. Ils présentent l'activité et les objets dans un texte publié dans le catalogue officiel de l'Exposition, avec de superbes photos,  en vente 10 euros au Château de Martainville,   www.chateaudemartainville.fr 

 

Une nouvelle exposition sur les Poteries de l'Eure aux XVIIIè et XIXè siècles s'est tenue au Musée de Conches du 6 juin au 27 septembre 2015.

Musée du Pays de Conches, Arboretum, Rue Paul Guilbaut 27190 Conches  Tél : 02.32.37.92.16

 

Ouvert de juin à septembre du mercredi au dimanche de 14h à 18h.

Visites commentées le 1er jeudi du mois ( 2 juillet, 6 août, 3 septembre )

www.conches-en-ouche.fr

musees@conchesenouche.com

 

Dans une parution de la Société Libre de l'Eure, est relatée la cérémonie du 19 septembre 1888, pendant laquelle la plaque en mémoire de Jean Robert Bréant a été apposée sur le mur de la mairie d'Ajou.

Sous la plume de V.-H. VEUCLIN, correspondant du Comité des Sociétés des Beaux Arts des Départements, nous pouvons lire :

 

"" .../...  nous venons offrir une page inédite de l'histoire industrielle de cette région - le Pays d'Ouche - d'où a disparu totalement la fabrication si antique du fer et d'où est en voie de disparaître la fabrication peut-être aussi ancienne des produits céramiques.

Florissants au XVIè siècle, dans la petite paroisse du Châtel-la-Lune, les ateliers de céramique y étaient encore nombreux au siècle dernier et étaient exploités par plusieurs familles de potiers, la plupart alliées entre-elles, dont voici quelques noms :

Malgranche - ( ou Malgrange ) 1742, Jacques père et fils ; 1753, Jean fils du dernier épouse une fille Levieux.

Levieux  - ( ou Le Vieux ) 1742, Charles : Jacques - 1752, Jacques 2 , fils du précédent - Louis - Etienne fils de Jacques - 1759 Jean fils de Louis -

Marais - 1752, Pierre ; Jacques, son fils - 1754 Guillaume - 1777 Philippe

Le Roux - 1752, Toussaint

Fleury - 1752 Barthelemy

Métayer - Pierre, mort avant 1758

Quesnel - 1757, Pierre

Goday - Jean, mort en 1778, 34 ans

La Loupe - 1779, Philippe

Picard - 1777, Rémy, allié aux Levieux - Jean son fils, marié en 1778, mort en 1783

Grâce assurément aux religieux de Grammont, les potiers du Châtel étaient tous lettrés (*), certains étaient mêmes des artistes et ont exécuté des pièces remarquables : épis, plats genre Palissy, soupières, encriers, médaillons, etc... dont M Quevilly, juge de paix à Beaumesnil, forme une très curieuse collection.

(*) On doit aussi, pensons nous, aux dits religieux le maître d'école du Châtel-la-Lune. C'était le fils d'un Charron du lieu et se nommait Joseph Renault ; il était charpentier et se fit maître d'école, en 1779, dans sa paroisse, et fut le professeur littéraire et peut-être artistique des descendants des potiers précités ""

---------------------------------

autres recherches :

Arch dép 27- Le Noyer, Le Chatel la Lune - 8MI3019, im 454- Reg im 454 - 26 oct 1795  Mariage de Jean Baptiste Lefevre, Potier né à Fontainebleau  et Marie Margurite Marais - le 4 brumaire an 4 ( 26 oct 1795 ) -- Témoins : Jean Baptiste Marais Cousin, de la Vieille Lyre - Philippe Vallée Potier, Pierre Quernel, tous parents de l'épouse et demeurant au Chatel --

 

Arch Dép 27 - Caumont Reg 1815 Im 86 et 87 - 11 janvier 1815 : Naiss de Emile Isidore Lefevre , fils de Jean Pierre Lefebvre --------

 

Arch Dép 27 - Le Noyer en Ouche Reg 1844 Im 317 et 318 - 24 sept 1844 Mariage de Emile Isidore Lefevre , Potier domicilié au Noyer et Virginie Séraphine Martin , Témoins : Thomas Brunet, 60 ans, Propriétaire du Noyer - François Métailler, 25 ans, Tisserand, de Barquet - Victor Alphonse Martin, 29 ans, Sabotier, Frère de l'épouse - Louis Pierre Dubost, 55 ans Tisserand, Oncle de l'épouse

 

--------Arch Dép 27 - Le Noyer en Ouche - AD02701_8MI5423N0326_C - Reg 1890 Im 326 - 5 août 1890  Décès de Émile Isidore Lefevre , 75 ans, Potier, Le dernier potier du Noyer en Ouche , fils de Jean Pierre et Marie Louise Pellerin né en 1815 à Caumont, Arrond de Pont Audemer, Eure --------

 

 

Châtel la Lune

Commune de l’Eure, située proche de Beaumesnil, elle produit à partir du XVIIe siècle des épis de faîtage, de la vaisselle, des pichets mais aussi des fontaines. La terre employée était une argile blanche et grasse pour les pièces de prestige et une argile ferrugineuse pour les pièces plus communes.
Le manganèse est utilisé pour les bruns, la limaille de cuivre pour le vert, le jaune provient d’un mélange d’argile et de minium.
Comme dans la céramique d’Infreville, l’effet chatoyant des couleurs est recherché. Le décor de moucheté et de jaspé est obtenu à partir de grains de manganèse que l’on fixe sur le vernis de plomb.

http://collections.musees-haute-normandie.fr/collections/folder/149385

 

http://collections.musees-haute-normandie.fr/collections/artitem/07010001834

FICHE DETAILLÉE

Épi de faîtage

 

 

Dimensions : Hauteur en cm 45.1 ; Largeur en cm 30

Domaines : céramique

Description : Email vert ; Epi de faîtage conique à 3 anses, sommé d'un pélican donnant à manger à ses petits (symbole de la Charité), décor en relief d'une guirlande circulaire et d'une couronne simplifiée

Lieu de conservation : Musée des Beaux-Arts de Bernay

Thématique : Châtel la Lune

Représentations : ( pélican, guirlande, couronne)

Périodes : 18e siècle

Dénominations : épi de faîtage

Numéro de notice : 07010001834

Date mistral : 2009/06/17

Statut juridique : propriété de la commune ; don ; Bernay ; musée municipal

Date d'acquisition : 1924

Numéro d'inventaire : 924.2.4 ; 07.04.0708 (Récolement 2004/2005)

Ancienne appartenance : POREE Adolphe-André (collection privée), Provient de Beaumont-le-Roger

Copyright : © Bernay, musée municipal, © Direction des musées de France, 2009

Année : 1750

Eid : 165526

Date de création : 2009/07/31 17:57

Uri interne

Date de modification : 2009/09/11 16:26

Droits photo : © musée de Bernay

Dernière modification : 2009-09-11


     Le Châtel la Lune était au XIIè S un château fort, placé au bord de la terre qui appartenait à Robert de Meulan, il existait encore en 1526, et il a été ruiné depuis. Robert de Meulan donna vers 1180 le moulin de Châtel la Lune au prieuré de Beaumont. En 1320 on comptait 80 feux dans la paroisse.
     L'église, sous le patronage de la Trinité de Beaumont puis de l'Abbé du Bec, dédiée à St Jacques et St Christophe a été construite par Roger de Beaumont peu avant 1168. Elle a subit d'importants travaux au XVIè S. et au XVII ème s. Elle fut démolie en 1847.

Les deux lions en pierre de la façade principale de l'église Saint Jacques de la Barre (vendue en 1844) proviennent de l'église démolie de Châtel la Lune.
En 1789, Madame du Bosc était dame du Chatel la lune.
Louis Dominique Frémont, curé de Chatel la Lune, a préféré la déportation à la réclusion.

 


   
Le Prieuré de Grandmont : En 1178, Robert II, conte de Meulan fonda sous l'invocation de Saint Etienne, le prieuré de Grandmont lès Beaumont pour des religieux qui s'occupaient du défrichement et de la culture des terres. Vers 1670, il y avait 5 ou 6 moines au prieuré de Grandmont et le prieuré de la Ballière, dans l'Orne, était une annexe de celui de Châtel la Lune. Elle fut détruite à la Révolution.

 

Nom géographique : Grandmont-lès-Beaumont (Noyer-en-Ouche, Eure, France ; juridiction seigneuriale)

Biographie ou histoire

Au prieuré des ''Bonshommes'' de Saint-Etienne de Grandmont-lès-Beaumont-le-Roger, fondé en 1177-1178 à Châtel-la-Lune.

http://archives.cg27.fr/pleade/toc.xsp?id=FRAD027_0000guide9_tt4-1-2-3-43&fmt=tab&base=fa&idtoc=FRAD027_0000guide9-pleadetoc&n=2&ss=true&as=&ai=&search=not


   
Dans la Notice Historique de Beaumont le Roger, par Henri saint Denis, il est rapporté un passage du coutumier des Forêts Normandes : langage parlé et écrit du XIIIè siècle :
     « Les religieux, prieur et
couvent de Grammont jouxte le Chastel de la Lune, ont en la forêt de Beaumont le roger, par privilège donné du roy Philippe régnant l'an mil ij lxxiij (Philippe III le Hardi, 1273) au mois de juillet, tout ce qu'il leur est nécessaire en icelle forest. Et pour ce sont tenuz faire prières at oroisons... »


   
A ce même titre, « Les habitants du Chastel de la Lune ont acoustume prendre et avoir en la forêt de Beaumont les franchises, coustumes et libertés qui ensuivent. Et premièrement ilz ont et doivent avoir tout bois seq hault et bas hors les essars. Item, ilz ont... de trois fourques un, noes à plein pié de terre le mendre, soit vert ou secq, hors les essars, pourveu que celui qui labatra le puisse abatre tout dun costé, sans bouger ne muer aucunement son pié du lieu là ou premièrement il laura mis en abatant icellui. Item, ils ont .... execpté lespine, pommier, perier, allier, meslier et églantier »...
     La presque totalité de ces droits d'usage furent maintenus jusqu'à l'abolition des privilèges.

 

Le Prieuré de Grammont en Vendée 85110 Saint-Prouant
Tél : 02.51.66.47.18 - Hors saison : 02.51.50.43.03
abbayes-sudvendee@cg85.fr  --  www.vendee.fr  

Voulu vers 1195 par Richard Cœur de Lion, ce prieuré bénédictin dépendait de l'abbaye de Mailleais dès le XIIè siècle

   

Retour haut de page

Histoire de la Cloche du Noyer.

(Article de Paul Louis Mignon, paru dans la Gazette du Noyer en Ouche, d'après les investigations de Patrick Douais)

Quelle cloche sonne à l'église du Noyer en Ouche ?

La cloche est datée de 1849. Elle a été nommée Eugénie, Élise, Désirée par Monsieur Nicolas Désiré Régnier, Maire du Noyer et Mademoiselle  Élise Pélagie Godet, et bénie par Monseigneur Nicolas Théodore Olivier, évêque d'Évreux assisté de Pierre Alexis Marc, curé de la paroisse (Élise Pélagie Godet a épousé Pierre Isidore Cauchin le 14 janvier 1852).

La cloche porte les prénoms de ses parrain et marraine : le maire et la fille, on peut le supposer, d'un conseiller, puisque l'on relève le nom de J. Godet. Les autres membres du conseil municipal sont : Hyppolite Dubos, adjoint, Thomas Levieux (Louis Thomas Levieux dcd 27 août 1855), Alexis Bonnegent, Ch Aubert, Jean Maillot, Philippe Vallée, Bernard Feugère, Jean François Pelcoq (dcd 13 janv 1857), Etienne ROGER (dcd 22 mai 1851-ou 16 sept 1854?), J.J. Bourguel.

La composition du conseil de fabrique est également mentionnée, présidé par Thomas Levieux. L'inscription précise :
« L'an 1849, j'ai été refondue et augmentée par une souscription entre les habitants de la commune du Noyer... »
Refondue à partir de quoi ? Nous voici amenés à supposer, avec quelque vraisemblance, que Marguerite a été refondue et augmentée pour donner naissance à Eugénie, Élise, Désirée.
Monsieur Mignon terminait son article par une observation : la structure qui supporte la cloche a été conçue pour accueillir à ses côtés une seconde cloche. Cela indique-t-il qu'il y en eut une effectivement, ou qu'on projetait d'en adjoindre une autre ? et terminait ainsi :

« Ce feuilleton n'est pas terminé. Que ceux qui disposeraient d'informations à ce propos ou pourraient s'en procurer, se fassent connaître »
Il n'y a eu, jusqu'à ce jour, aucune nouvelle. La gazette du Noyer, étant à l'époque distribuée aux habitants du Noyer et à quelques personnes du canton et d'élus locaux, la question posée est restée sans réponse. Puisse, que par la magie d'internet, un élément nouveau apparaisse ...

Merci de le communiquer à : mairie.lenoyer1@orange.fr      - ou cliquez ici

 

La Grosse Cloche du Noyer citée ci dessus ayant été refondue avait été bénie le 5 juillet 1785  (Le Noyer,AD 27, registre paroissial 1785, im385, cliché cu-dessous)  par Louis Nicolas Bidault, curé du Châtelier Saint Pierre, Doyen d'Ouche, en présence de Mr Olivier Le Fortier, Curé du Noyer. Elle a été nommée Marguerite par Messire Pierre Dargence (d'Argence), époux de (reg. par. Le Noyer 1772, im296) noble dame Rose de Fermanel, écuyer demeurant en la paroisse du Noyer, et par dame Marguerite Petit, épouse du Sieur Chienterre, habitant de Grosley, 

 

(Après une première vérification, les registres de Grosley et du Noyer-en-Ouche nous révèlent les actes suivants : René Lesur)

Grosley, AD 27, Registre 1764, Im 156 : 12 janvier 1764 : Mariage de Pierre D'Argence, né le 29 juillet 1726 à Grandchain, écuyer, seigneur de la Ruffaudière, et de Marguerite Françoise de Fermanel, née 8 février 1731 à Grosley et décédée en 1811à Grandchain.
De cette alliance sont nés à Grosley 5 enfants : Pierre 1764, Françoise 1765, Marguerite 1768, Christophe 1769, et André.
Le 6 août 1772, est né au Noyer Jacques Charles Frédéric  D'Argence ( Noyer-en-Ouche, AD27,Registre 1772, Im 296 ) Fils de Pierre D'Argence et de noble dame Rose de Fermanel. Son parrain est Jacques de Malville (signe Malleville) ; sa marraine est Noble Dame Charlotte Geneviève de Courtoeuvre.

 

Nous sommes visiblement en présence de deux couples différents. Mais les recherches dans les registres du Noyer ne nous apportent aucun autre acte concernant d'Argence ou Dargence entre 1760 et 1780... étrange... Notre Pierre d'Argence n'aurait-il fait qu'un passage éclair au Noyer ? était-il en famille avec celui de Grosley ? (ou simplement la même personne, Rose le prénom de sa femme serait-il un prénom d'usage ? les recherches généalogiques n'ont encore rien apporté sur Rose de Fermanel , tout est possible...)    Recherches à compléter. René Lesur   René Lesur : cliquez ici

 

Le Noyer-en-Ouche, AD 27, registre paroissial 1785, im385, Bénédiction de Margueritte.

 

 

 

Dates repères et personnalités du Noyer en Ouche
(
nb : ce tableau est élaboré à partir d'un document de l'Annuaire de l'Eure, il est indicatif et est susceptible de comporter quelques erreurs qui seront rectifiées dès leur connaissance, il demande a être complété.)

Année

Maires Adjoints Curés Instituteurs
1669     Aubin Poulain  
1670     Guenet  
1674     Fleury  
1679 Billard Jacques - Noyer
1688     De Louvigny-Le Chatelier  
1706     Billard - Noyer
Chatel LL:Abelin
 
1711     CLL:P Guéroult
Châtelier :Le Coq Louis
 
1713     M Langlois  
1715     CLL:Tibout  
1717     Jean Viel - Noyer  
1722     CLL:Béroult  
1742     Louis de Bonne Chose
Curé du Chatelier
 
1746-1754     Jean Viel - Noyer  
1754     Le Fortier Olivier
Le Noyer
 
1779-1785     Le Fortier Olivier
dcd 24.3.1786
Renault Joseph
Instruit par les moines
1786     Drouet Noël Pierre  
1787     Boisset  
1792 Dubost   Boisset  
1792 an I  Haubert François   Boisset  
1793 an II Laisné Gabriel Philippe Procureur de commune Boisset Renault Joseph
1794 an III Touquet Jacques membre du conseil général
de la commune du Noyer
Boisset Espérance Vallée
an IV -1795-1802 Touquet Jacques Boisset Renault Joseph
1795-1802- 9 Prair VIII Marais Gabriel Taurin ? Touquet Jacques Boisset Renault Joseph
9 Messidor an VIII Touquet Jacques
1799 Salnelle Jean Louis Boisset Renault Joseph
1803-1807 Touquet Jacques Feugère Pierre Boisset Renault Joseph
1808-1811 Haubert Feugère Pierre Touquet Jacques Renault Joseph
1812- mai 1828 Lecarpentier Feugère Pierre Touquet Jacques Renault Joseph
juin 1828 - 1831 Feugère Pierre  (dcd 23.07.1831) Rouillon Louis François  Touquet Jacques Renault Joseph
1831-1834 Rouillon Louis François Régnier De Susini de la Rocca Renault Joseph
1835-1835 Rouillon Louis François Régnier Vallée Renault Joseph
1836-1837 Rouillon Louis François Régnier Loquet Pierre Martin Pierre
1838-1840 Régnier Guillaume Maillot Jacques Loquet Pierre Martin Pierre
1841-1842 Rouillon  Louis François-Fils Maillot Jacques Loquet Pierre Martin Pierre
1842-1843 Rouillon  Louis François-Fils Dubost Hipolyte Loquet Pierre Martin Pierre
1843-1846 Régnier Nicolas Désiré Dubost Hipolyte Loquet Pierre Martin Pierre
1846-1848 Régnier Nicolas Désiré Dubost Hipolyte Clovis Martin Pierre
1848-1860 Régnier Nicolas Désiré Dubost Hipolyte Mare Pierre Alexis Martin Pierre
1860-1867 Régnier Nicolas Désiré Dubost Hipolyte Mare Pierre Alexis Duval Léon Victor
1867-1869 Rouillon André Dubost Hipolyte Mare Pierre Alexis Duval Léon Victor
1869-1879 Rouillon André Dubost Hipolyte Mare Pierre Alexis Collardon Joseph Charles
1879-1882 Rouillon André Guéroult Mare Pierre Alexis Collardon Joseph Charles
1882-1883 Martin Adrien Guéroult Mare Pierre Alexis Collardon Joseph Charles
1884-1884 Martin Adrien Guéroult Mare Pierre Alexis Imbert Alphonse
1884-1886 Martin Adrien Duval Léon Mare Pierre Alexis Auney Désiré
1886-1888 Martin Adrien Duval Léon Mare Pierre Alexis Auney Désiré
1888-1892 Martin Adrien Dubost Albert Mare dcd 25/1/1892 Auney Désiré
1892-1895 Martin Adrien Dubost Albert Roblin Auney Désiré
1895-1896 Picard Théophile Dubost Albert Roblin Auney Désiré
1896-1898 Picard Théophile Dubost Albert Roblin Auney Désiré
1898-1900 Picard Théophile Dubost Albert Papeil Henri Auney Désiré
1900-1900 Picard Théophile Dubost Albert Papeil Henri Auney Désiré
1900-1900 Béranger Désiré Dubost Albert Papeil Henri Auney Désiré
1900-1904 Dubost Albert Picard Théophile Papeil Henri Auney Désiré
1904-1905 Dubost Albert Picard Théophile Papeil Henri Auney Désiré
1905-1908 Dubost Albert Hervieu Emile Papeil Henri Auney Désiré
1908-1912 Hervieux Emile Labbé Gustave Papeil Henri Auney Désiré
1912-1912 Castel Jules Labbé Gustave Papeil Henri Auney Désiré
1912-1919 Sainturette Charles Bourguel Léon Papeil Henri Auney Désiré
1919-1924 Sainturette Charles Vallée Arthur Papeil Henri Auney Désiré
1924-1925 Sainturette Charles Isaac Clodomir Papeil Henri Auney Désiré
1925-1925 Houdière Joseph Vallée Arthur Papeil Henri Longuet
1925-1929 Houdière Joseph Vallée Arthur Papeil Henri Simon Marie
(née 1904 le bourg)
1929-1929 Vallée Arthur Labbé Gustave Papeil Henri Simon Marie
(née 1904 le bourg)
1930-1932 Vallée Arthur Labbé Gustave Papeil Henri Legrand Jacques
(née 1909 le bourg)
1933-1933 Vallée Arthur Labbé Gustave Papeil Henri Sainsaulieu Lucienne
1934-1935 Vallée Arthur Labbé Gustave Papeil Henri Mlle Serre
1935-1939 Vallée Arthur Labbé Gustave Papeil Henri Larigaldi
1940-1940 Vallée Arthur Labbé Gustave Papeil Henri Larigaldi Paule
1941-1945 Vallée Arthur Labbé Gustave Papeil Henri Larigaldi
Paule et Gabriel
1945-1946 Feugère Henri Hachette Robert   2 Larigaldie
1947-1952 Feugère Henri Levavasseur Robert   2 Larigaldie
1953-1955 Feugère Henri Vain Maurice Thirioux Jean 2 Larigaldie
1956-1971 Beaufilz Félix Vain Maurice Thirioux Jean Larigaldie Gabriel
1972-1980 Beaufilz Félix   Thirioux Jean Muzy
Madeleine et Pierre
1981-1982 Beaufilz Félix   Thirioux Jean Mlle Allégrini
1983-1984 Pottier Joseph Bertre Hubert Thirioux Jean  Marie Claude Couty
1984-1987 Pottier Joseph Bertre Hubert Thirioux Jean Mme Bezault
1987-2001 Pottier Joseph Dorgère Olivier   école fermée
2001-2007 Dorgère Olivier Douais Patrick    
2007-2014 Dorgère Olivier Pottier Patrick    
2014- Pottier Lydie Pottier Patrick    
         
         
         

 

Parmi les Patronymes les plus répandus du Noyer depuis 1670 :
Bourguel, Le Vavasseur, Martin, Putel, Vallée, Marais, Raisant, Régnier, Rouillon, Sallenelle (ou Salnelle),  Picard, Hervieu, Hervieux, Feugère, Maillot, Dubost, Hachette, ...

(à suivre)

 

D'un couple composé de deux familles anciennes du Noyer en Ouche, naîtra à la sixième génération un  homme célèbre...

 

0 - ROUILLON Jacques (né 1732 - dcd 2.04.1901 au Noyer) épouse en 1760 Anne SALLENELLE (née 9.03.1736 au Noyer - dcd 25.08.1913 au Noyer)

1 - ROUILLON Jacques (né 31.08.1776 au Chatel la Lune - dcd 24.03.1830 au Noyer) épouse le 7.12.1794 au Noyer Marie Delalande (née 17.09.1769 au Noyer - dcd 14.04.1841 au Noyer)

2 - ROUILLON Louis François (né 18.05.1801 au Noyer) épouse le 20.02.1823 au Noyer Rose Euphrasie RASSENT (née 11.12.1806 au Noyer - dcd 6.04.1659 au Noyer)

3 - ROUILLON Pierre Hilaire ( né 14.01.1830 au Noyer - dcd 19.08.1899 à Launay) épouse le 29.04.1851 à Launay Julie Aurélie LENFANT (née 19.01.1832 à Barquet - dcd après 1899)

4 - ROUILLON Elise Albertine (née 27.03.1852 à Launey) épouse le 18.07.1867 à Serquigny Antoine Valentin Théodor LENOTRE ( né 29.10.1846 à Déville les Rouen - dcd ?)

5 - LENOTRE Gaston Louis Hilaire (né 7.12.1875 à Bernay - dcd ?) épouse en 2nd noce le 21.06.1919 à Caorches Saint Nicolas Yvonne Eléonore BEAUVAIS (née 1886 - dcd 12.07.1967 à Paris 19è)

6 - LENOTRE Gaston Albert Célestin (né 28.05.1920 à Saint Nicolas du Bosc - dcd 12.01.2009 à Sennely 45 et inhumé à Bernay La Couture le 12.01.2009)

http://www.monsieur-biographie.com/celebrite/biographie/gaston_lenotre-13348.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_Lenotre

 

Suit un autre personnage, non moins célèbre...

SALLENELLE - SALNELLE

 - Louis SALLENELLE (né à Le Fresne 27 - dcd avant 1762) se marie le 12 juin 1730 au Noyer avec Elizabeth Desmoulins (dcd avant 1762) (les recherches généalogiques donnent de nombreux Sallenelle ou Salnelle originaires du Fresne).

Ce couple semble avoir eu trois enfants :

- Elizabeth née le 13.11.1731 au Noyer, Le Chatel la Lune, et pour laquelle nous n'avons aucune information.

- Louis né le 15.03.1734 au Noyer, Le Chatel la Lune qui aura une descendance célèbre.

- Anne née le 9.3.1736, épouse de Jacques Rouillon, que nous avons étudié en début de chapitre.

 

1 - SALNELLE Louis (né 15.03.1734 au Noyer) épouse le 11.05.1762 à Beaumesnil Françoise BENARD (née 1727 à Beaumesnil - dcd 17.02.1803 au Noyer)

( Les Témoins de leur mariage sont : Maître Charles Havan, Intendant des affaires de Madame la Comtesse de Graville, - Maître Pierre Louis Fournier, Notable de Beaumesnil, - Pierre Couhire (?), maître d'hôtel de Madame la Comtesse de Graville - et Maître Jacques Constant Pecqueneult, Diacre  )

2 - SALNELLE Louis Jean (né ? ) épouse le 27.01.1789 au Noyer Marie Catherine BOURGUEL (née 6.12.1768 au Noyer - dcd ?)

3 - SALNELLE Louis (né 29.03.1793 au Noyer - dcd ?) épouse le 6.05.1813 à La Ferrière sur Risle Marie Marguerite BARDEL (née 28.12.1795 à La Ferrière/ Risle)

4 - SALNELLE Louis Côme (né 28.09.1814 à La Ferrière) épouse ??

5 - SALNELLE Clovis ( ) épouse en 1885 une demoiselle BLONDEL

6 - SALNELLE Jean Marie Clovis (né 8 4 1894 Rue des Charettes à Bernay) Artiste Peintre bien connu de la région, mais il a consacré sa vie à bien d'autres choses...

http://www.michel-ducruet-artiste.com.fr/salnelle-peintures.htm

http://www.ot-beaumontais.fr/villages-et-culture/lancien-terrain-daviation-de-beaumont-le-roger

 

Retour haut de page

Une tranche d'histoire de la vie des habitants du Noyer en Ouche vers les années 1870 est racontée dans le livre " Claire Vallée " écrit par Marie-Gabrielle Piccino.
Claire Vallée était une jeune fille qui a demeuré au Long Bois et a épousé Théodule Fossey, sabotier dans le village de Gouttières.
La suite de Claire Vallée :
Valentine, une vie brisée de Marie-Gabrielle Piccino se déroule dans le village voisin de Gouttières où son père, sabotier, est retourné...
Ce magnifique livre a été réédité sous le titre
" Les Sabots de Peine" et connaît un franc succès, son auteur recherche un éditeur pour Claire Vallée...

 

Affiche Mise à l'Honneur

 

 

Mise à l'Honneur des Communes du canton de Beaumesnil à l'Office de Tourisme

Les communes du Canton de Beaumesnil vont s'exposer à partir de 2010 à l'Office de Tourisme.

Ainsi, elles nous feront mieux connaître leur histoire, mais aussi leur vie actuelle
au travers de leurs habitants, associations, artisans, agriculteurs, etc... 

Le Noyer en Ouche : du 27 février au 18 mars 2010

Exposition visible à l'Office de Tourisme du Canton de Beaumesnil
du Mercredi au Lundi, de 9h00 à 12h30, et de 14h00 à 18h00.

  http://tourismebeaumesnil27.free.fr

Maison du Pays d'Ouche - 32 Rue du Château

Tel : 02.32.46.45.68   Fax : 02.32.45.10.05

Email :  tourismebeaumesnil27@free.fr
27410  BEAUMESNIL

info relayée sur : http://www.amse.asso.fr/actu-187.htm

les autres dates :

Mise à l'Honneur des Communes du canton de Beaumesnil à l'Office de Tourisme

 

 

Journées du Patrimoine 2009

Mémoires de vie à l'école communale
du Noyer-en-Ouche

Les 19 et 20 septembre 2009 à l'école

Exposition photographique et rencontres
Vers une page de souvenirs... cliquez

Le texte de l'affiche...

A l'occasion des journées du Patrimoine, les 19 et 20 septembre 2009, l'école communale du Noyer-en-Ouche rouvrira ses portes. Une exposition retraçant la vie de l'école communale du Noyer en Ouche est organisée.

 

Ouverture le Samedi 19 septembre de 14h. à 18h.
et le Dimanche 20 septembre de 10h. à 18h.

 

Grâce à de nombreux documents écrits ou photographiques et aussi par les témoignages des anciens élèves, nous vous proposerons une rétrospective relatant le fonctionnement de cette école communale rurale depuis sa création en 1866 à sa fin en 1987.

 

Toutes les personnes intéressées sont cordialement invitées à participer à cette manifestation.

 

Nous recherchons toujours des témoignages et des documents (livres, prix de fin d'année, matériels, …) pouvant illustrer cette période. Un programme détaillé sera diffusé ultérieurement.

 

Vous pouvez obtenir des renseignements ou des précisions en contactant :

Vers une page de souvenirs... cliquez

 

Attentats littéraires à La Ferme de La Godinière

Le Noyer en Ouche

 

"ATTENTATS LITTERAIRES"

Quatrième édition

DIMANCHE 11 OCTOBRE 2011

A La Ferme de La Godinière au Noyer en Ouche

 

Annie et René Lesur ont la joie de vous annoncer la parution de :
ARBRES REMARQUABLES de Haute Normandie de Annick Vallée
Éditions des Falaises - Tél. 02 35 89 78 00 - www.ptc-rouen.com 
 
Notre Chêne sera honoré d'abriter les Attentats Littéraires
le Dimanche 2 octobre 2011, de 14 H à 18 H avec la participation de
Arts et Lettres, l'Office de Tourisme de Beaumesnil
et l'Eure d'Été 2011, page 20
 
Le Chêne de La Godinière
 
Programme :
Accueil sur le site, Ferme de La Godinière et
mise à disposition gracieuse de livres, échanges,
(vous pouvez apporter les livres dont vous souhaitez vous débarrasser)
 
Animations diverses pour les enfants à l'abri, mais aussi pour les parents...
Ateliers :  "Arbres à Mots " Dessin et écriture
Lectures, Poésies, Comptines pour enfants
Concert  ( flûte et harpe )
 

Lectures et dédicaces par des auteurs de la région,
 et achat possible de leurs livres

(plusieurs titres par auteur selon leur sélection) :

 

Danielle Debuire " Dany Deb Auteur"

Livres et contes pour enfants

 

Yves de Saint Jean  

Artiste Peintre, Auteur du livre :

Le Gourmet Diabétique

Editions Vinarelle    www.vinarelle.com

 

Roger Delaporte - roger.delaporte@gmail.com -

Auteur - Histoires Criminelles de l'Eure

 

Bernard Ollivier - Journaliste et écrivain :

En 1998, inaugure la retraite par une marche à pied de Paris à Saint Jacques de Compostelle,

 puis en 1999 de Istanbul, à pied, sur l'ancienne route de la soie, jusqu'à Dogoubeyazit.

 
Bernard Ollivier proposera une conférence : Rester actif après la retraite
 
Un représentant de l'Association A.R.B.R.E.S     http://www.arbres.org/ 
sera présent avec le livre (achat possible)
 

 

Animations gratuites de 14h00 à 18h

Historique de la manifestation : Arts et Lettres à Beaumesnil

 Renseignements :  Ferme de La Godinière : 02.32.44.46.71  -  Office du Tourisme de Beaumesnil : 02.32.46.45.68

 

 p.s. : selon les ouvrages, l'orthographe des noms est différente,  je n'ai fait que rapporter ces écrits et les rapprocher, cela peut être le début d'une recherche plus approfondie Le contenu de ces pages a pour but essentiel de faire découvrir un peu plus notre beau Pays d'Ouche, d'une manière simple et conviviale. Cela peut aussi être l'amorce de nouvelles découvertes. René LESUR.

 

La Région : Le Pays d'Ouche : Visite guidée et Histoire : cliquez...

Retour :  Autour de La Godinière : cliquez...

 

Consultez le Calendrier des manifestations

Écrivez nous pour donner votre impression et votre suggestion, merci.
Pour nous écrire : cliquez

Ma messagerie est protégée par Avast

Les Livres de la Bibliothèque : Cliquez ici
Sources : Beaumesnil notre Canton 1997, documents CDT 27
et diverses publications touristiques sur les lieux cités.
Beaumesnil et son canton de Christian Juin - Editions Page de Garde
La Chevauchée Merveilleuse du Château du Blanc Buisson
Dictionnaire de l'Eure Charpillon-Caresme1868 - Editions Page de Garde
Site sujet à évolution régulière, A consulter fréquemment.
Retour Accueil : cliquez
ou page précédente

Conception et Réalisation : René Lesur