Epinay - Landepéreuse

Communes déléguées de la commune nouvelle de Mesnil-en-Ouche,
Arrêté préfectoral du 9 décembre 2015

Composition de la Commune Nouvelle de Mesnil-en-Ouche
 

dernière mise à jour de cette page : 25.03.2016

 Vous êtes sur le site personnel de René Lesur :  http://pagesperso-orange.fr/lagodiniere27/

 

Les 17 Communes
du Canton de
Beaumesnil :

 

Le Noyer en Ouche


Gouttières


Beaumesnil


Thevray


Ajou


Saint Aubin des Hayes


Sainte Marguerite en Ouche


Les Jonquerets de Livet


Saint Aubin le Guichard


Grandchain - Granchain


La Barre en Ouche


Bosc-Renoult en Ouche


Epinay


Landepéreuse


Gisay la Coudre


La Roussière


Saint Pierre du Mesnil

 

 

Retour
Le Canton de
Beaumesnil

 

Présentation : cliquez...

Epinay :
   
341 Habitants 
(déc 2015)
    Superficie : 1354 Ha - Alt 193 m.-  Alt : 183 m.
    soit 22 Habitants par km² ou 3,97 Ha par Habitant

 


 
  Mairie : Tél  02.32.44.35.77   Fax 02 32 46 34 45
    Secrétaire : Catherine BLANCHARD

    Secrétariat ouvert le Mardi de 17h30 à 19h30
    E-mail : mairie-epinay@wanadoo.fr 


    Maire :          Daniel GROULT           Tel :                Port : 06.86.15.05.73  -  E-mail : 

    1er Adjoint :   Pascal LEFEBVRE     Tel :                Port :                         - E mail :

    2è Adjoint  :   Catherine ESNOULT    Tel                  Port :                         - E mail :

  


Histoire :
  
 Doyenné d'Ouche. Patronage : le seigneur du lieu.
    Les trois paroisses de Brézé, le Long Essart et  Mont Pinchon furent réunies à Epinay en 1792.
    Epinay tire son nom des épines séculaires qui servaient autrefois à séparer les héritages. L'église est dédiée à la Sainte Vierge.
    L'église dédiée à Notre Dame est d'origine romane. La façade occidentale a été reconstruite en grès au XVIè S. Le porche en briques est du XIXè S. La cloche est de 1784 par Julliot.
    Il n'y a plus de vestiges des églises de
Brézay (patron : l'abbé de Bernay), de l'église Saint Denis du Long-Essart (patron : le seigneur du lieu), de l'église Saint Christophe de Montpinçon (patron : les chanoines de Cléry)
    Brézé, en latin Broisseium, a une apparence tout à fait celtique. Dès 1156 Sainte Marie de Brézé appartenait à l'abbaye de Bernay.
    Le Long Essart placée sous le patronage de saint Denis, apôtre de Paris, tire son nom du défrichement d'une grande longueur de terre.
    Mont-Pinchon, son nom doit tenir à sa situation et au premier possesseur du terrain. Le patronage de saint Christophe, dont le culte ne date guère des croisades, indique une paroisse de fondation récente.

 

 

 

Landepéreuse :
  
 370 Habitants
(déc 2015)  - Les Landepéreusais
    Superficie : 892 Ha -Alt 145 à 188 m.
    soit 41 Habitants par km² ou 2,41 Ha par Habitant

 


 
  Mairie :  Tel/Fax : 02.32.44.36.36 

    E-mail : mairie.landepereuse@wanadoo.fr  

    Secrétaire : Jacqueline SOENEN

    Secrétariat ouvert le  Vendredi de 15h00 à 18h00


    Maire :      Mme Van Den Driessche       Tel :   02.32.44.30.82  Port :   06.21.45.38.07     -  E-mail : 

    1er Adjoint :   Gaëtan BECHET              Tel :                           Port :                             - E mail :

    2è Adjoint  :   Roger-Emile ROINSARD   Tel                              Port :                            - E mail :

 


Histoire :
    Landepéreuse , Landa Petrosa en 1027, puis Lande Perose, doit l'origine de son nom à la pierre contenue en abondance dans son sol : terre pierreuse, Le mot « lande » provient du gaulois, et désigne une terre sèche où ne pousse pas grand-chose.
    L
es Landepéreusais ont demandé officiellement au préfet dans les années cinquante, que Landepereuse devienne Landepéreuse.

 

    Doyenné d'Ouche. Patronage : l'abbé de Bernay par don de Richard II en 1027 puis l'évêque d'Evreux (XIVè-XVIIIè S.)


    La paroisse de Landepereuse, dédiée à saint Martin, fut donnée en 1027, à l'abbaye de Bernay par
par Richard II, duc de Normandie, grand-père de Williame le Bâtard (Guillaume le Conquérant).

    La Charité Saint Martin de Landepereuse aurait été fondée en 1080 par les sires de Thevray
   
La famille de Tournebu possédait ce village de 1476 à 1680.


   
L'église Saint Martin de Landepéreuse en silex et grès est d'origine romane, elle a été remaniée aux XVI et XVIIe, le porche est daté de 1755. Le presbytère a été construit fin XVIIIe avec des briques fabriquées dans la commune.
    Dans les années 1700, Landepéreuse dépendait du Canton de Chambrais, ancien nom de Broglis ; puis ensuite vers le début 1800 du Canton de Beaumesnil
    Le Tilleul en Ouche est réuni à Landepéreuse le 25 mars 1845.

    Les registres d'état-civil du village commencent en 1793 (an II).

 

La commune est traversée par deux vallées sèches :

1- la plus importante du point de vue topographique, passe au sud de la commune à partir du Val du Theil (commune de La Roussière) et traverse une petite zone du territoire, entre Les Câbles et La Dupinière et entre La Hiette et La Nobletière. Son dénivelé dans cette zone, sur le versant nord abrupte, atteint 20 m.

 

2- la plus développée en superficie, donne l'axe (sud-ouest / nord-est) de la plus grande longueur de la commune. Elle commence au Pontaurey entre 186 et 187 m d'altitude, passe en contrebas de la Longue Pierre sur l'ancien territoire du Theil en Ouche vers 175 m d'altitude, traverse le petit diverticule nord de la commune d'Epinay (lieu-dit La Sbirée). Nous la retrouvons entre La Pasnière et la Fortinière au Nord et Le Hamel au Sud, vers 168 m. Elle passe au nord du bourg, en contrebas de l'église, et quitte la commune au Nord de La Boulaye à l'altitude de 158 m. Le dénivelé total est de près de 30 m.

 

Le presbytère construit à la fin du XVIIIe siècle est construit avec des briques provenant d'une briqueterie sise sur le territoire de la commune.
 

    Le Menhir de Landepéreuse : la « Longue Pierre », anciennement « Haute Pierre » classé monument historique, haut de 2,40 m. Il est constitué du même grès Oligocène (Tertiaire) que ceux que l'on rencontre dans les prés des alentours (Les Crières Biquets de Landepereuse et La Sbirée d'Epinay)

 

    Eglise Saint-Pierre du Tilleul-en-Ouche, aujourd'hui devenue grange, d'origine romane a été remaniée au XVIè S. L'église était à la présentation du baron de Beaumesnil. Elle est construite en grès, silex, craie et grison

 

 p.s. : selon les ouvrages, l'orthographe des noms est différente,  je n'ai fait que rapporter ces écrits et les rapprocher, cela peut être le début d'une recherche plus approfondie. Le contenu de ces pages a pour but essentiel de faire découvrir un peu plus notre beau Pays d'Ouche, d'une manière simple et conviviale. Cela peut aussi être l'amorce de nouvelles découvertes. René LESUR.

La Région : Le Pays d'Ouche : Visite guidée et Histoire : cliquez...

Retour :  Autour de La Godinière : cliquez...

Consultez le Calendrier des manifestations

Écrivez nous pour donner votre impression et votre suggestion, merci.
Pour nous écrire : cliquez

Ma messagerie est protégée par Avast

Les Livres de la Bibliothèque : Cliquez ici
Sources : Beaumesnil notre Canton 1997, documents CDT 27
et diverses publications touristiques sur les lieux cités.
Beaumesnil et son canton de Christian Juin - Editions Page de Garde
La Chevauchée Merveilleuse du Château du Blanc Buisson
Dictionnaire de l'Eure Charpillon-Caresme1868 - Editions Page de Garde
Site sujet à évolution régulière, A consulter fréquemment.
Conception et Réalisation : René Lesur
Retour Accueil : cliquez
ou page précédente