Le Pays d'Ouche  06
dernière mise à jour de cette page : 25.11.2009
La nouvelle adresse de notre site :  http://pagesperso-orange.fr/lagodiniere27/

Le Pays d'Ouche

 

La Ferrière sur Risle

 

Beaumont le Roger

 

Bernay

 

Conches en Ouche

 

Broglie

 

Brionne

 

Harcourt

 

 

Retour
Le Pays d'Ouche
Présentation : cliquez...

Brionne :
Hôtel de Ville
Rue de la Soie  B.P. 110
27800 BRIONNE
Tél. : 02.32.47.32.20   Fax : 02.32.46.25.61

www.ville-brionne.fr    e-mail : secretariat.mairie-brionne@wanadoo.fr
 

Office de Tourisme :
1, Rue du Général De Gaulle  27800 Brionne
Tel : 02.32.45.70.51
   Fax : 02.32.45.70.51
Nouveau : Visitez le site internet de l'office de tourisme
www.tourismecantondebrionne.com
tourisme-brionne@wanadoo.fr

Normandie Web - Brionne
Mairie : Tel 02.32.47.32.20

                Marché :jeudi et dimanche
Ancien carrefour de voies romaines et enjeu des pouvoirs qui se disputèrent la Normandie au XIème s. La ville conserve de très intéressants vestiges.
               
Donjon carré XIè S., panorama sur la ville et la vallée de la Risle.
               
Eglise Saint Martin : Nef du XVè S, Chœur du XIVè S, l'autel de marbre et son retable proviennent de l'abbaye du Bec Hellouin, vitraux modernes de Gabriel  Loire.
              
Justice de paix :  XVè-XVIIIè S, Salla de justice, vieille prison en bois, salle à charpente médiévale.

« Les bouquinistes au bord de l'eau en Pays Risle - Charentonne ». détail, cliquez

Champignonnière de Brionne
     
M et Mme Coulon Brionne (27800)
       2 Km de galeries sous la colline sont consacrées à la culture de pleurotes et de shii-také (champignon d'origine asiatique).

      Visite commentée. Sur rendez-vous pour groupe Tel/Fax : 02.32.57.87.99   Voir info 8 juillet 2007

Histoire :
                Ancien carrefour de voies romaines, enjeu des pouvoirs qui se disputèrent la Normandie au XIè.
                L'existence de Brionne remonte au-delà de la conquête des Gaules par les Romains; le nom de Brevio ou Briva, mot celtique signifiant un pontet - Durum un courant d'eau, un Dour comme on dit encore dans le pays.
                Le patronage sous lequel est placée sa plus ancienne église annonce que la paroisse doit être antérieure aux Mérovingiens, et que l'église Saint Martin de Brionne à du être bâtie à l'emplacement du temple payen où les habitants allaient invoquer leurs faux dieux.
                Plus tard, une seconde paroisse placée sous la protection de Saint Denis s'organisa sur la rive gauche de la Risle, vraisemblablement sous les Mérovingiens.
                L'église Notre-Dame fut bâtie avant l'invasion normande.
                Un manuscrit du début du XIè S. désigne Brionne sous le nom de Brionense Castrum et relate divers miracles de Saint Nicolas, archevêque de Myre.
                En Avril 1124, le Roi Henri 1er assiégea Brionne et fit construire deux châteaux au moyen desquels il força les assiégés à se rendre et toute la ville fut brûlée avec ses églises, mais il ne pu s'emparer du donjon.
                Les églises de Brionne se relevèrent rapidement, rebâties peut-être, par le roi Henri lui-même. On pense que les tours carrées de Saint Martin et de Saint Denis sont de cette époque.
                Au mois de juillet 1183, un incendie détruisit presque complètement le ville de Brionne. ce malheur fut causé par le foudre qui tomba sur le clocher de l'église Notre-Dame qui fut totalement dévorée par les flammes, et il ne resta de l'église Saint Martin que la grosse tour carrée qui supporte encore la pyramide actuelle. Entre 1320 et 1330, l'ancienne église Notre Dame sera rebâtie, mais seulement comme simple annexe ou chapelle. La restauration de l'église Saint Martin commença en 1452, on refit la nef et les deux allées latérales, les travaux furent achevés en novembre 1457.
                Le 7 mai 1772, Brionne sera à nouveau presqu'entièrement réduite en cendres à cause de l'incendie d'une fonderie de suif établie en centre ville par un sieur Auger.
              
 Brionne à donné son nom à une espèce de toile de lin blanche, qui se fabrique aussi à Bernay et à Beaumont. Au XVIè siècle, cette ville à été réputée pour la fabrication des draps et des toiles, mais sa prospérité n'a commencé qu'à partir de 1803 lors de la fondation d'une grande fabrique de draps par Le Marrois.
                Les premières filatures de coton remontent à 1826 et sont dues à MM. Lemoine et Le Villain.
                Le 6 février 1828, la paroisse de Valleville a été réunie à Brionne.
                Hommes célèbres :
                Alexandre-Auguste GUILMETH, né à Brionne le 2 septembre 1807, Fit carrière dans l'enseignement.
                Constant JOURDAIN de Brionne, Grand Bibliophile.

 

Environs proches :

La Ferme du Bec
1, sente du Moulin au Cat -
 LE BEC HELLOUIN  27800
Tél/Fax : 02 32 44 50 57 - www.fermedubec.com

 


Le Bec Hellouin : www.lebechellouin.fr
            Abbaye Notre- Dame
, fondée par Herluin en 1034, la tour St-Nicolas du XVè., le cloître du XVIIème et bâtiments conventuels du XVIIIème. Aménagé en église abbatiale, l'ancien réfectoire du XVIIIème abrite le tombeau de Herluin.
 

Vues aériennes de Brionne
(Site de Paris Normandie)
www.paris-normandie.fr/dossiers/ciel/ 27Eure/Brionne/IndexBrionne.

Suite :

Le Canton de Beaumesnil : Visite guidée et Histoire : cliquez...

Retour :  Autour de La Godinière : cliquez...

Consultez le Calendrier des manifestations

Écrivez nous pour donner votre impression et votre suggestion, merci.
Pour nous écrire : cliquez

Ma messagerie est protégée par Avast

 

Retour  Les Produits  ou   Accueil   ou   Plan  du  site
ou  page  précédente

Les Livres de la Bibliothèque : Cliquez ici
Sources : Beaumesnil notre Canton 1997, documents CDT 27
et diverses publications touristiques sur les lieux cités.
Pays d'Ouche magazine - Communauté de Communes de Conches
Les Années 1900 à Beaumont-le-Roger - Editions Page de Garde
Dictionnaire de l'Eure Charpillon-Caresme1868 - Editions Page de Garde

Conception et Réalisation : René Lesur